Retour sur le WEIS – “C’est pas grave, c’est même très bien”

C’était une bien étonnante image que le campus du Havre ce lundi matin, entre les égratignures récoltées sur la pelouse et ceux qui clopinent encore des séquelles d’un plaquage. Et c’est sans parler des voix rauques des supporters (pour ceux qui en ont encore), similaires en tout point à la carrière musicale de Renaud. Vous l’avez compris : LH était au WEIS.

Partis à 4h du matin, ce sont les yeux encore embués de sommeil que nous sommes arrivés au complexe sportif. Tandis que les supporters se livraient une guerre de vol de matériel, on ne peut que saluer l’endurance des joueurs de basket masculin dont le classement ne reflète absolument pas l’engagement, et la hargne de nos basketteuses qui ont fini 2ème ! Le soir, nous avons su résister à la tentative sournoise de l’AS rémoise de nous transformer en glaçon lors d’une bar night en extérieur par un froid glacial. Certains sont sortis pour danser toute la nuit pendant que d’autres dormaient bien au chaud en prévision du lendemain.

Le dimanche se sont joués les sports collectifs sous un soleil resplendissant. Nos équipes de foot et de rugby, féminines comme masculines, ont su se battre malgré leur sous nombre. Ils sont sortis en sang et en pleurs mais avec une détermination propre aux bleus et blancs. Spéciale dédicace à Solal qui s’est embrouillé avec littéralement chaque joueur de foot qu’il a affronté. Nos supporters n’ont jamais arrêté de crier, surtout pas pour la victoire incroyable de Nancy contre Reims aux penaltys.

Pour notre palmarès des blessés, on fait des gros bisous sur le front à Romain et sa commotion cérébrale, Devraj et son nez cassé ainsi qu’à Louis et son épaule disloquée. Bravo à tous les remplaçants de dernière minute, à Elio qui a joué dans 3 sports, basket, football et rugby, sans jamais fléchir sur ses longues gambettes. Enfin, big up à Marine qui n’a jamais cessé de crier, au grand dam de ses cordes vocales et du tambour qu’elle n’a pas cessé de taper.

On n’oublie évidemment pas de remercier nos camarades rémois pour leur accueil chaleureux. Le Havre est rentré à domicile avec la médaille d’argent en basketball féminin et bronze en rugby féminin. En bref, on a un peu gagné, beaucoup perdu, mais on a surtout adoré l’ambiance sportive du WEIS. Le Minicrit n’attend que nous, plus motivés que jamais pour rafler la mise !

La bise havraise


Par Armelle Ensarguet

One thought on “Retour sur le WEIS – “C’est pas grave, c’est même très bien””

  1. The blue wave will be definitely more destructive when it returns in May!🌊🌊
    Congratulations to all participants and many thanks for the supporters.

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: