Ode aux cris des mouettes et aux plages de galets

Comme toute notre charmante promotion, j’ai reçu il y a quelques mois mon affectation de troisième année en Italie. D’un coup, la fin de ma vie à LH (pour les intimes) semble approcher à la vitesse grand V.

Alors, quelques jours avant le grand départ, je ne vais pas mentir : au début, je détestais cette ville. Les premières 24 heures, perchée au 5ème étage dans mon 18m2 sans oreiller ni planche à légume, j’ai sérieusement songé à prendre le premier train Nomad pour retourner dans mon délicieux cocon parisien. Et en toute objectivité, ce n’est pas complètement faux que Le Havre, parfois, c’est tout pourri. 

Continue reading “Ode aux cris des mouettes et aux plages de galets”